L' objectif

Rapprocher les populations rurales africaines des soins de santé offerts par les dispensaires. Ce modèle d’ambulance de brousse proposé est une civière fixée sur une remorque tractée par une moto. Très souvent une distance de plus de 20 km sépare les villages du dispensaire le plus proche. Ce sont spécialement les femmes enceintes qui pâtissent de cette situation. Faire le chemin sur le porte-bagage d’un vélo ou dans un pousse-pousse, comme c’est souvent le cas,représente un risque grave pour ces femmes et leur enfant.

La réponse

"Ambubrousse"

SIMPLE, DURABLE, CONFORTABLE, MULTIFONCTIONNELLE

DURABLE

Les remorques seront réalisées par une main d’oeuvre locale avec des matériaux de réemploi disponibles sur place ainsi que des VTT recyclés.

Confortable

Grâce à son système de suspension sur chaque roue au moyen de chambres à air de vélo.

Simple

Simple à fabriquer pour qui sait se servir d’un poste à souder.

MULTIFONCTIONNELLE

Comme la civière n’est pas solidaire de la remorque, celle-ci peut être utilisée pour de multiples usages autres que le transport de personnes.

reférence : Imagine Magazine

L'ambulance de brousse en vidéo

Portfolio

Les plans

Pdf à télécharger : Dossier de fabrication Ambubrousse 8

Nos remerciements

Olivier Brisbois, architecte, pour sa grande connaissance du contexte africain et ses conseils dans la gestion du projet.
Emmanuel de Halleux, ingénieur, pour cette ingénieuse invention du système d’amortisseurs au moyen de chambres à air.
Loubah Kouldjim, architecte, pour nous avoir ouvert les portes de son Ecole technique à Sarh au Tchad, pour la fabrication de 2 ambubrousses dans le cadre de la formation de jeunes soudeurs.
Claire Thibaut, présidente de l’ONG « Mothers and Midwives Support » soutenue par la Fondation Roi Baudoin, pour avoir pris en charge la collecte de dons pour l’opération « des ambulances de brousse pour le Tchad » (en 2019).
Myriam Carbonnelle  de IOL Strategic Design, pour son expertise dans la conception du projet.
Michel Bieswal, ingénieur, pour sa grande générosité et son analyse pointue de l’utilisation de roues et de cadres de vélos recyclés.
Pierre Delvoie, professeur de design industriel à l’École Saint Luc, pour m’avoir fait découvrir les opérations ,faites avec ses étudiants, de revalorisation du vélo en RDC.
David Lemaire, directeur de l’Institut technique Cardinal Mercier, pour m’avoir ouvert les portes de son Institut pour la fabrication d’un dernier prototype dans le cadre de la formation de jeunes soudeurs.
Nicolas Graux de Locat-tente, pour nous avoir fourni les bâches pour nos premiers prototypes.
Brigitte Eylenbosh, pour m’avoir invité, depuis plusieurs années, à présenter l’ambubrousse au salon annuel Bike Brussels.
L’asbl CYCLO, pour nous avoir fourni gracieusement roues, cadres de vélos recyclés.
Julie Leblanc, pour ses magnifiques dessin en 3D.
Julie Graux, dessinatrice humoristique,  pour notre sympathique  logo.
Adèle Gallé, graphiste, pour la réalisation du dossier de fabrication.
Philippe Dumoulin de la librairie Peinture Fraîche, pour s’être engagé dans la promotion de  l’ambubrousse.
Frédérique Gilson de SOL-Agency pour la réalisation de nos premiers dépliants.
Enfin pour tous ceux qui, de prêt ou de loin, m’ont soutenu et encouragé, spécialement Renée Coen, Bernard Gilson, Philippe Dutrieu, Brigitte Dellicour et bien sûr mes fils, Geoffroy, Thierry et Cédric. 

Guy Dellicour
concepteur de l’ambubrousse

Contacts

Pour toutes questions :

Guy Dellicour

g.dellicour@gmail.com